Bien vivre son hypersensibilité

Hypersensibilité Surréficient - Hypnose Montauban 82

Le premier pas pour bien vivre votre hypersensibilité est de bien vous connaître, sans pour autant entrer dans un jeu de culpabilité, ni de dévalorisation. Non, vous devez juste être conscient de vos fonctionnements actuels.

 

Vous trouverez ici quelques idées pour vous guider, mais sachez que nous sommes tous uniques et qu’il vous appartient d’avoir la critique finale sur vous-même.

 

Une personne hypersensible ressent les émotions avec tellement de force qu’elle peut sentir réellement la vie vibrer autour d’elle. Elle capte et enregistre même les plus petits détails. Oui, ce que les autres ne remarquent même pas, tellement cela paraît infime, ce qui ne remonte pas à la conscience de la plupart des personnes, lui, les capte et les vit avec émotions.

 

Alors sa vie prend un relief impressionnant, une densité rare. Car aussi haut il monte dans les émotions, aussi bas il redescendra. Ces pics sont parfois insupportables et durs à vivre. Ces pics sont si hauts qu’il ne voit pas comment les gérer. Instinctivement face à cette surchauffe, beaucoup explosent d’une façon ou d’une autre (colère, larmes, sport…). Le cerveau a l’impression de disjoncter, comme si la personne ne maîtrisait plus rien.

 

En étant aussi réactif, on peut comprendre que la personne hypersensible soit très susceptible ou se sente humiliée pour des choses qui paraîtraient si anodines aux autres. Un petit rien peut alors être pris comme une agression dirigée vers elle. Alors au choix, elle se ferme ou elle explose ! Il est bon dans

ces moment-là de comprendre aussi l’entourage qui reste surpris face à autant de réactivité. L’incompréhension mutuelle est là et elle sera mal vécue par la personne hypersensible. Elle sera peut-être même accompagnée de solitude et de déception envers l’autre.

 

 

L’hypersensible vit à travers ses émotions tout le temps. Même quand on croit qu’il n’y en a pas du tout en jeu, lui en trouvera ! Il interprète et réagit. Tant qu’il n’apprend pas à la canaliser, sa réceptivité est incontrôlable, car trop forte. Alors, c’est comme si une déconnexion du cerveau se faisait au niveau du contrôle, les émotions prennent le dessus et le guident en bien ou en perte.

 

Certains se font une carapace pour mieux vivre l’hypersensibilité. Ils se coupent des autres, car ils ne voient pas de solutions. Ils essayent de ressentir avec leur tête et non avec leurs émotions. Ils mettent de la distance entre eux et ce monde qui les entoure. Tout devient intellectuel, mais… c’est un vrai suicide émotionnel ! L’hypersensible n’est pas fait pour vivre ainsi. Alors, il n’aura plus la sensation de vivre en plein sens du terme, plus d’affection pour personne, seulement de la froideur et de l’étouffement ! Sans compter que souvent ces personnes somatisent des maux de ventre inexplicables aux yeux

des médecins.

 

Concrètement, que faire ?

 

Il faut vous observer comme si vous regardiez une autre personne. Même si sur le coup vous avez mal réagi, prenez le temps de vous revoir dans la situation après. Mais surtout, ne vous culpabilisez pas et ne vous enfoncez pas. Cela ne vous fera pas avancer, au contraire.

 

Puis réfléchissez comment vous pouvez transformer la situation la prochaine fois.

 

Pour cela, identifiez quel est votre sentiment et qu’est-ce qui l’a déclenché. Puis regardez plus haut : comment ce sentiment peut vous aider à évoluer et à avancer ? Vous avez envie de le surmonter, de le transformer et de travailler sur vous ? Vous êtes motivé à changer ? Alors, acceptez l’idée que

vous n’êtes pas ce sentiment. Ce n’est pas vous proprement parlé. Vous êtes bien plus que cela.

 

Au moment où vous sentez que vos émotions commencent à vous envahir, dès les premiers signes, centrez-vous et demandez à votre être profond, à votre subconcient de vous aider. Pensez à votre énergie qui est sur le point de se déployer. Ne bloquez pas l’énergie, mais laissez-vous porter. Essayez de garder votre intuition ouverte et votre esprit sans jugement, innocent.  Alors dites concernant celle qui vous envahit : « Cette énergie ne m’appartient pas, que ce sentiment de (peur, déception…) me quitte et s’éloigne de moi ». Vous pouvez même imaginer cette énergie vous quitter. Ne forcez pas, ne luttez pas. Soyez juste observateur, réceptif et plein d’amour, de curiosité, d'ouverture d'esprit.

 

Simpliste ? Soyez confiant, croyez-y ! ça marche ! Si vous y arrivez, alors savourez cet instant, réfléchissez sur lui, sur votre ressenti, les avantages qui en ressortent… Vivez cet instant à fond et soyez fier de vous. Remerciez votre subconscient. Car ainsi vous aurez de plus en plus de force, de confiance et de lâcher-prise pour chaque étape.

 

L'hypnose est un outils merveilleux pour aider les hypersensible. Un hypersensible agit avec le cœur, la spontanéité, donc l'inconscient et le subconscient à une grande place dans sa vie. Essayer de plonger dans une thérapie cérébrale sera limité pour ce type de personne. L'hypnose va justement abaissé le mental pour permettre d'atteindre le subconscient et l'inconscient pour implanter en lui de nouveau mécanisme en harmonie avec ce qu'il est vraiment.

L’hypersensibilité est un don, une force... mais pour cela il faut savoir la gérer !

 

 

 

 

 

 

Si vous avez besoin d'aide pour aller vers le changement, l'hypnose est un outils efficace en ce sens.

Annabella Cerf 07 80 01 93 67. Hypnothérapeute sur Montauban 82.